Forte chaleur et de pic d'ozone

Que faire?

> Adaptez votre alimentation : consommez des aliments riches en eau (légumes, fruits, soupes froides, etc.) ; buvez de l'eau riche en sels minéraux en suffisance (eau minérale, bouillon froid, etc.) ; étant donné que les enfants se déshydratent plus rapidement que les adultes, veillez à ce qu'ils boivent plus ; évitez l'alcool et les boissons sucrées.
> Restez à l'intérieur, surtout lors de pics d'ozone, sachant que la concentration d'ozone à l'intérieur représente la moitié de la concentration mesurée à l'extérieur.
> Fermez les fenêtres, tentures, stores et volets en journée et aérez la nuit quand les températures ont baissé.
> Cherchez l'ombre et les endroits frais.
> Si vous devez fournir des efforts intenses, prévoyez-les de préférence tôt le matin ou le soir après 20 heures.
> Protégez les enfants du soleil (chapeau, T-shirt, crème solaire).
> Ne laissez jamais une personne ou un animal dans votre voiture en stationnement.
> Portez des vêtements légers (de couleur claire) afin de ralentir l’évaporation à la surface de la peau.
> Protégez votre peau de l'insolation : utilisez pour ce faire une crème solaire à haut indice de protection.
> En cas de chaleur extrême, évitez les longs trajets entre 11h et 17h ; restez à l'écoute des informations à la radio pour connaître l'état de fluidité du trafic et prévoyez de la nourriture et des boissons en suffisance en cas d'immobilisation forcée.
> Si une personne âgée habite près de chez vous, assurez-vous chaque jour qu’elle va bien et qu’elle ne manque de rien.

Actions sur le document