Une imposition adroitement proportionnée à Fontaine-L'Evêque

Au bénéfice des petits commerçants

> Le Conseil communal de la ville de Fontaine-l’Evêque a, ce 27 novembre 2014, modifié un certain nombre de règlements de taxes pour la période 2015 à 2019.

> Rappelons tout d’abord que le souhait du Collège est de maîtriser les finances de la ville tout en maintenant un niveau de taxation acceptable. Il espère toujours présenter un budget en équilibre au Conseil communal du mois de décembre. Une réunion récente avec le CRAC (le Centre régional d’Aide aux Communes) s’est déroulée dans une bonne entente en vue de finaliser les chiffres pour le prochain exercice.

> Rappelons que depuis son arrivée au pouvoir fin 2012, la ville avait modifié en priorité les taxes qui ne touchent pas directement les citoyens de l’entité. C’était le cas des panneaux publicitaires, des agences bancaires et des imprimés publicitaires. La redevance sur l’évacuation des dépôts clandestins avait, elle, été nettement majorée afin de sanctionner lourdement les éventuels pollueurs. De son côté, l’IPP avait été revu (8,8% à partir de 2015) de manière à s’aligner sur le taux appliqué désormais dans de nombreuses communes. Enfin, la taxe sur les loges foraines avait été supprimée et les immeubles inoccupés, les immeubles délabrés, laissés en l’état par leur propriétaire, ont été taxés depuis cette année (sont visés certains bâtiments, particulièrement au centre-ville, qui présentent un état de vétusté manifeste).

# Qu’est ce qui change en 2015 ?
Vous savez que toutes les villes et communes wallonnes sont dans l'obligation de répercuter le « coût vérité » de la collecte, de l’évacuation et du traitement des déchets. Heureusement, à Fontaine-l’Evêque, les recettes actuelles représentaient déjà 99% de ce coût. La taxe « immondice » ne sera donc majorée que de 1% en 2015.
Pour le reste, que des bonnes nouvelles, particulièrement pour les petits commerçants :
Tous les commerces seront exonérés de la taxe sur les implantations commerciales pour la tranche de superficie inférieure à 150 m². Le taux devient ensuite progressif par tranches pour atteindre un maximum de 4,5 € au-delà de 400 m². C’est tout bénéfice pour les petits commerçants.
De plus, si un ménage dispose d’un commerce à la même adresse, il ne sera plus dû qu’un seul impôt sur l’égouttage à la condition que le ménage et le commerce soient constitués des mêmes personnes.
Autre élément positif, les panneaux publicitaires ne seront plus taxés lorsqu’ils visent à sponsoriser un club sportif de l’entité fontainoise.
Enfin, le Conseil communal a décidé de reporter au mois de décembre l’examen de la taxe sur les secondes résidences, c’est-à-dire les logements habitables dont la personne pouvant l’occuper n’est pas inscrite, pour ce logement, au registre de la population.
Parmi les autres points, notons les marchés publics pour les travaux de mise conformité électrique de l’école du Boulevard du Nord, la fourniture de mobilier et de matériel informatique pour la bibliothèque et pour les écoles communales, et enfin l’achat d’une tondeuse et d’une débrousailleuse pour le service Propreté.
 

Actions sur le document