Les périodes Romaine et Franque

 

Le territoire se répartissait en 100 bonniers de bois

Ici aussi, les documents manquent pour donner des détails sur ces époques. En 1865, furent mis à jour les vestiges d'une villa romaine à la limite de Forchies, au bord du ruisseau la Charbonnière, lors du terrassement de la rue de Roux allant vers Sart-lez-Moulin.

Il y a aussi lieu de signaler la découverte des restes d'un cimetière romain en 1895 au Calvaire Mascaux. On y trouva des pièces de monnaie à l’effigie de Néron. Lors de la création du chemin de fer industriel du charbonnage de Forchies en 1856, on trouva sur le territoire de Fontaine, à quelque 600 mètres à l’ouest du puits numéro 14 à Goutroux, des sépultures franques renfermant des objets de bronze et des poteries qui furent remis au Cercle archéologique de Charleroi.

A l'époque franque, il y eut une grande période de défrichement des terres.

Notre cité, unie à Leernes, devint un vaste domaine agricole. En 866, elle comprenait deux sortes d'habitants : les colons libres et les serfs.

Le territoire se répartissait en 100 bonniers de bois, 150 bonniers de terre arable et 6 bonniers de prairies.

Les terres cultivées, dont un quart environ constituait la réserve seigneuriale, occupaient 220 paysans.

Le domaine possédait encore 9 brasseries et 2 moulins.

 

Haut de la page
Actions sur le document