Les temps anciens

 
La préhistoire

Il est certain que Fontaine-l'Évêque a été un lieu de séjour et de rencontre des hommes préhistoriques ; non seulement des objets et instruments de l'âge de la pierre furent trouvés dans les communes voisines : Forchies, Goutroux, Monceau, Landelies, Montigny-le-Tilleul, mais, sur le territoire même de la ville, furent découvertes deux pièces qui accréditent cette thèse. La première consiste en une lame en silex brun foncé trouvée près de l'étang de la panneterie de Beaulieusart en 1929.

Il s'agit d'un grattoir dont les retouches latérales serviraient à faciliter l’emmanchement ou à former un racloir (longueur : 10 cm environ). La seconde, trouvée l'année précédente, au boulevard du Nord à proximité des anciens remparts, est une simple lame de 20 cm dont l'utilisation est indéfinissable et dont la forme est plus ou moins triangulaire. Ces deux objets appartiennent à la société d'archéologie et de paléontologie de Charleroi.

De plus, des chemins de l'âge du bronze et du fer sur notre territoire en firent un retranchement des temps primitifs. Ces voies antiques étaient :

-- un chemin venant d'Anderlues vers Goutroux et Monceau par la Blanche Maison, rue du Repos, rue J. Despy, de la Montagne, de l’Indépendance, rue Général de Gaulle, rue Buchet, Chemin des 12 apôtres ;

-- un chemin venant de Cambrai par Binche, Anderlues et passant par Fontaine au Chemin Roton, rue Cressonnière, impasse du Marais, rue Bouverie, Place Cornille, rue Roquette, Grange Pain, rue de Roux, Croix Favresse, rue Grand Moulin, rue Paradis et filant vers la Sambre ;

-- le plus ancien des trois était celui qui venait de Spiennes, atteignait Hougarde à Leernes et traversait notre cité par la rue de Beaulieusart, la rue St Bernard, les Gaulx, la Ruelle aux Loups, la Croix Favresse, la rue du Gros Terril et le bois de la Charbonnière.

La Croix Favresse était un carrefour assez important en ces temps éloignés ; il s'y dressait une pierre de taille grossièrement sculptée qui devait servir de soutènement à un ancien édicule païen, existant bien avant l'arrivée des missionnaires chrétiens en Gaule. Là, était adorée une divinité païenne dont on a malheureusement perdu le souvenir.


Haut de la page
Actions sur le document