Plan d'urgence

Notre ville a son Plan d’urgence et d’intervention communal (PGUI)

> Notre ville est fière de vous annoncer que  le Conseil communal, en sa séance du 17.12.2009, a donné son agrément pour proposer à l’approbation son P.G.U.I.C. (Plan Général d’Urgence et d’Intervention Communal)  à  Monsieur le Gouverneur de la Province de Hainaut.

Qu’est-ce qu’un Plan d’Urgence et d’Intervention?> Le Plan d’urgence et d’intervention communal (anciennement nommé « Plan catastrophe »), est un outil de gestion visant à permettre un engagement rapide de moyens de secours disponibles ainsi qu’à réaliser une coordination optimale de ces moyens. Les plans d’urgence sont établis en vue d’assurer la protection de la population et de l’environnement. Il se matérialise sous la forme d’un guide qui va permettre aux autorités compétentes et aux intervenants de terrain d’agir efficacement afin d’éviter et/ou de limiter les risques en cas de situation d’urgence.
Ce Plan ne permet certes pas d’éviter toutes les catastrophes mais au moins de prévenir les risques, de s’y préparer et de limiter au maximum les éventuelles conséquences. Celui-ci vise également les évènements où il y peut y avoir un trouble grave de la sécurité publique ou encore lorsqu’il y a menace contre la vie ou la santé d’un grand nombre de personnes. Le Plan est mis à jour par le fonctionnaire responsable de la planification d’urgence (FPLANU - Monsieur Pierre Lardinois) avec le concours de la Cellule de sécurité communale, chaque fois que cela est nécessaire et au moins systématiquement une fois par semestre. De même, des exercices seront organisés  chaque année.

> En résumant très fort, ce document reprend, en général, les points suivants :

-- la procédure à suivre lors de la survenance d’une situation d’urgence ;
-- l’inventaire des risques potentiels susceptibles de déclencher ou d’aggraver une situation d’urgence ;
-- les moyens à mettre en œuvre pour limiter voire, éliminer, des risques susceptibles d’engendrer une situation d’urgence ;
-- les informations sur les moyens humains et matériels disponibles pour gérer ladite situation d’urgence ;
-- les moyens de communication à prévoir pour avertir et informer la population.  

> Qui en sont les principaux acteurs ?

-- Le service incendie de Charleroi ;
-- Les secours médicaux, sanitaires et psychosociaux (Le 100, hôpitaux, …) ;
-- La Police locale et fédérale ;
-- La Protection civile et éventuellement l’armée ;
-- Les autorités communales mais aussi parfois, provinciales, régionales et fédérales lorsque celles-ci sont sollicitées ou concernées.

 

Contenus correlés
Actions sur le document