Espace d'Aulne

Rendez-vous avec la nature

 750 hectares
  Espace d'Aulne :
 

Les promenades traversent un massif forestier de plus de 750 ha.

Tous les circuits envisagés sur ce dépliant traversent la forêt domaniale de Leernes, propriété de la Région Wallonne.

Sont également visités, suivant les itinéraires que vous choisirez, les bois de Fontaine-L'Evêque, Thuin et Lobbes.
Tous ces propriétaires mettent à votre dispostion leur voirie ainsi que leurs infrastructures.
Respectez-les donc et ne vous écartez pas des chemins autorisés.
Une signalisation claire et judicieusement mise en place vous y aidera.

Topographie - Situation :
Le massif est limité au nord par la N 54 Anderlues-Charleroi, à l'est par le village de Landelies, au sud par la Sambre et à l'ouest par la N 59 Anderlues-Thuin.
L'altitude varie de 110 à 190 mètres.
La forêt de Leernes est en région schisto-calcareuse ; les terrains situés à l'ouest étant en région limoneuse.

Peuplements :
Les chênes du pays (sessiles et pédonculés) constituent les essences principales de la futaie. Le hêtre est venu s'y ajouter par des plantations limitrophes des versants.
Le taillis rencontré est principalement composé de charmes et de noisetiers.
A noter deux particularités : le néflier sauvage et le houx.
Quant aux résineux, ils se limitent le plus souvent à quelques mélèzes plantés le long des chemins.

Flore :
La végétation herbacée est dominée par la jacinthe des bois et l'anémone Sylvie.
La chênaie mélangée à jacinthe représente une grande partie du massif : c'est la chênaie pédonculée sur sols de bonne qualité (plateaux).
Sur sols plus pauvres et secs, se rencontrent le chêne sessile et le hêtre (versants).

Faune :
Les oiseaux jouent un rôle écologique important.
Que peut-on rencontrer ?
Les maîtres chanteurs que sont la grive musicienne et dans une moindre mesure la rossignol.
Les grands consommateurs d'insectes, de larves et de chenilles que sont les m »sanges, fauvettes et autres rouges-gorges. Le coucou également que se délecte des chenilles velues délaissées par les autres oiseaux.
Enfin n'oublions pas les rapaces aussi bien diurnes (buses, vautours, faucons) que nocturnes (chouettes) qui empêchent la prolifération excessive des petits rongeurs (campagnols).
N'oublions pas de mentionner l'écureuil, petit rongeur arboricole, bien connu de tous.
Il utilise le plus souvent un ancien nid de corvidé qu'il aménage pour nicher, et il ramasse des provisions pour l'hiver.
Les espèces de gibier rencontrées sont le lapin, le faisan, le chevreuil, le pigeon ramier, et dans une moindre mesure, la bécasse.
Un mot enfin sur le renard, ce mal aimé des chasseurs, pourtant très utiles, qui se nourrit de campagnols, mulots et même de nids de guêpes qu'il parvient à déterrer.

--> Respectez la signalisation en place notamment pendant les périodes de chasse : battues (du 1er octobre au 30 novembre) et périodes spéciales (du 15 mai au 31 mai et du 15 juillet au 15 août)

4 types de promenades vous sont proposées :
- la brune (18 km) et la rouge (8 km) partent du pavillon d'information situé dans le site splendide de l'Abbaye d'Aulne.
- La bleue (8 km) et la verte (3 km) ont leur point de départ à la baraque des forestiers située au cœur de la forêt.
Vous pourrez y accéder par le lieu-dit le « Pechant ».
Des parkings sont d'ailleurs prévus à l'entrée du bois.
A certains endroits, les promenades se croisant, vous avez la possibilité de modifier votre itinéraire.

Ces promenades sont réservées aux piétons, aux V.V.T. et aux cavaliers.
En général, elles n'offrent aucune difficulté ; toutefois, il est rappelé à nos amis cavaliers, qu'en vertu du code de la route, le chemin de halage longeant la Sambre leur est interdit.

Ce dépliant a été élaboré par les Administrations communale de Fontaine-l'Evêque et des Eaux et Forêts.


Haut de la page
 

 

Actions sur le document