Vous êtes ici : Accueil Actualités Pour un été sans violences

Pour un été sans violences

Quelques outils

L’été ne signifie malheureusement pas la fin des violences.

> A l’approche des vacances, la Wallonie a soutenu la mise en place de différents outils de prévention et d’accompagnement des victimes de violences basées sur le genre, disponibles en ligne, à l’intention du personnel professionnel et du grand public.

# Ces outils sont :

  • L’application anti-harcèlement de rue "TPAMP by HandsAway"
    Cette App’ permet d'alerter et témoigner lorsque les utilisateurs sont victimes ou témoins de harcèlement de rue.
    Une fois géolocalisée et décrite, l'alerte est envoyée aux « potes » à proximité.
    Elle est disponible au téléchargement sur Google Play et sur l'Apple Store.

Plus d’infos sur https://itunes.apple.com/be/app/touche-pas-à-ma-pote/id1351372751?l=fr&mt=8

  • Une plateforme « stop au sexisme »
    Créée par JUMP, elle rassemble différents outils pour sensibiliser et prévenir le sexisme :
    - des docs pour identifier les différentes formes de sexisme ;
    - des vidéos pour réagir aux remarques humiliantes ;
    - des procédures à suivre pour signaler des contenus sexistes sur les réseaux sociaux ;
    - etc.

Plus d’infos sur http://www.stopausexisme.be/ 

  • Des fiches didactiques MGF
    Ces fiches didactiques permettent aux secteurs professionnels (médecine, assistance sociale, police…) de détecter les personnes à risque d’excision et de les accompagner.
    Retrouvez ces fiches sur le portail : http://actionsociale.wallonie.be/#slideshow-5 (rubrique « actualité »).

Plus d’infos sur http://www.intact-association.org/fr/

  • La ligne d’écoute violences conjugales et le site internet
    En matière de violences conjugales, la ligne d’écoute 0800/30.030 est désormais accessible 24h/24 grâce à la collaboration de Télé Accueil.
    Outre cette ligne d’écoute, un site internet www.ecouteviolencesconjugales.be comprend entre autres un répertoire de tous les organismes qui peuvent venir en aide aux victimes et à leur entourage aux quatre coins de Wallonie.
    Ce site comprend également une nouveauté à savoir : un « chat » fonctionnant deux fois par semaine.

 

Actions sur le document